Saint-Louis et la région du fleuve

Saint-louis du Sénégal et la vallée du fleuve

Saint-louis du Sénégal ,une région de tous les contrastes où le désert est omniprésent mais où les champs de canne à sucre prolifèrent le long du fleuve près de Richard-Toll, où la faune est rare mais où des parcs comme celui du Djoudj (classé au Patrimoine Mondial) accueillent des millions d’oiseaux chaque année.

La visite de la région de Saint-Louis, à l’accueil si particulier, ravira les voyageurs à la recherche d’une vraie découverte de l’Afrique du Sahel.

1.la vieille ville de SAINT LOUIS

Situé sur une île dans le delta du fleuve Sénégal, Saint Louis, ou la majestueuse « Venise africaine », fut l’ancienne capitale continentale de l’Afrique de l’Ouest francophone.

Principaux pôles d’attraction : 

La visite du centre historique de la ville (avec un parcours illustré), des marchés, des musées, du village de pêcheurs et ses séchoirs à poissons  le

retour des pirogues de pêche sur la plage – les régates en juillet et août ou après la fête de la Tabaski – le festival de jazz de Saint Louis (4 jours au printemps).

A découvrir à pied, en taxi ou en calèche. Concentration d’hôtels de loisirs, d’auberges  sur la Langue de Barbarie et d’hôtels historiques sur l’île de Saint-Louis.

2.le parc national de la LANGUE DE BARBARIE 

Cordon sablonneux long de 20 Kms s’étirant de Saint-louis du Sénégal à l’embouchure du fleuve Sénégal, ce site de 2000 ha est un formidable refuge pour les oiseaux et les tortues.

Principaux pôles d’attraction : 

Observation de grandes variétés d’oiseaux (mouettes, pélicans, hérons, sternes, goélands, aigrettes, balbuzards, garettes, etc.) et découverte d’un milieu naturel inédit et préservé. A découvrir en pirogue.

Meilleure période de visite : D’avril à septembre.

3.le parc national du DJOUDJ

Situé à 70 Km de Saint Louis, le parc du Djoudj est la troisième réserve ornithologique du monde et constitue vraiment l’attraction majeure du nord du Sénégal. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco, le parc se caractérise par la diversité des espèces qu’on y rencontre (près de 400 espèces différentes d’oiseaux, migrateurs en majorité).

Principaux pôles d’attraction : Observation des oiseaux (aigrettes, spatules, ibis, flamants roses, cormorans, sarcelles, oies, barges, etc.) à partir de miradors et de quelques mammifères (singes, chacals, gazelles et phacochères qui y vivent chaque année).

A découvrir en voiture et en pirogue.

Meilleure période de visite : De novembre à avril.

4. le désert de LOMPOUL 

Propice à la rencontre de tribus nomades, ce petit désert de couleur ocre s’étend sur une vingtaine de kilomètres jusqu’à la mer, et fascine par son paysage de dunes. Une nuit en bivouac dans ce petit désert peut constituer un moment original et inoubliable.

5. la vallée du FLEUVE SENEGAL 

Dès que l’on approche du fleuve Sénégal qui délimite les frontières nord et est, la sécheresse omniprésente dans le Nord du pays fait place à une certaine exubérance (rizières, cultures de millet, cultures de sorgho, champs de canne à sucre…).

De Saint Louis à Bakel, les paysages se succèdent pour le plus grand plaisir de chacun. De nombreux efforts ont été développés dans la région pour la valorisation du patrimoine.

Principaux pôles d’attraction : 

La ville de Richard-Toll (et le château du Baron Roger) – la ville de Podor (meilleur endroit pour approcher le fleuve) et son ancien fort – la ville de Dagana (riche passé colonial avec son fort et ses quais), la ville de Bakel (plus jolie ville du fleuve située sur un promontoire) – le lac de Guiers (en pleine zone sahélienne, le lac offre une belle promenade dans la savane, en traversant de nombreux villages de nomades et de pêcheurs).

A découvrir en voiture en deux jours minimum.

Besoin d'aide? Chattez avec nous
Please accept our privacy policy first to start a conversation.