Hôtels au Sénégal

En 2005, nous avons crée le Cicotour Group pour évoluer et développer des réseaux d’hôtels au Sénégal d’un Total de 200 structures: des hôtels, gites, Lodge ainsi que des campements et cela a travers trois marques: Noom pour le haut de gamme, Seen pour la moyenne gamme, et le Yaas pour les budgets plus modestes.

Possibilité d’exclusivité ou privatisation  des lieux en fonction du besoin du client. Située sur la façade atlantique du Sénégal, cette région, réputée pour la douceur de son climat, a longtemps été un lieu de villégiature privilégié pour les élites sénégalaises et les touristes qui y construisirent des résidences secondaires pour des pratiques récréatives de fin de semaine.

Tout ces établissements sont en collaboration avec nous , cependant ils nous confient leur markéting avec une attribution de tarifs compétitifs sur marché.Depuis la fin des années 1970, le littoral a fait l’objet de projets orientés vers le tourisme international sous l’impulsion du gouvernement sénégalais, notamment autour de la station de Saly.La Petite Côte se positionne alors comme une nouvelle périphérie vis-à-vis des marchés émetteurs européens, proposant le soleil pendant l’hiver, sans négliger l’atout de la langue française pour les marchés francophones.

Voyages d’affaires :

Sur la zone des Almadies ou au centre de Dakar de nouvelles hôtels s’imposent sur le segment des convention professionnels. Mais le défi des chaines Hôtels au Sénégal.

Nous proposons également des hôtels pour des séjours, des congrès, team building, séminaires, incentives dans la station de Saly à 80 km de Dakar ou à 20 minutes entre Saly et le nouvel aéroport Blaise Diagne.

Mais on peut aussi héberger de grands groupes pour les incentives séminaires dans la station balnéaire.

Désormais le tourisme s’affirme au point de devenir l’une des principales industries de l’économie sénégalaise, au second rang après la pêche.

Si certaines données d’ordre naturel sont réunies pour définir un potentiel touristique intéressant, les facteurs déterminants du processus de mise en tourisme relèvent de volontés politiques qui, confortés par l’existence de stock de touristes potentiels, ont décidé de concentrer leurs actions sur ce secteur littoral dans le but de créer les conditions nécessaires pour produire de nouveaux revenus pour le pays.